Vous êtes ici

Actualités
Budget 2024
288,4 millions d’€ au service de l'action départementale
Mardi 6 Février 2024 à 15 h 01
20240207115944-95373dc0-la.jpg

Articulé autour des 30 engagements du projet de mandat Lot A Venir, le budget 2024 du Département sera d’un montant de 288,4M€. Il a été voté par les conseillers départementaux à l’unanimité ce mardi 6 février 2024 en séance du conseil départemental.

C’est dans un contexte économique qui se durcit que la collectivité lotoise a effectué son traditionnel exercice budgétaire. C’est entre défi écologique, protection des publics les plus fragiles et investissements structurants pour le territoire, que les conseillers départementaux ont élaboré leur feuille de route budgétaire de l’année à venir. L’exercice 2024 est particulièrement difficile quand on sait que les dépenses du Département augmentent pour accompagner le territoire face à l’inflation quand la collectivité n’a plus la possibilité de définir des taux d’imposition et que ses recettes sont en baisse.

86,1 M€ pour un Lot durable où l’on vit bien

Conformément aux orientations définies lors de son débat d’orientation budgétaire, le Département va poursuivre son action en matière de préservation de l’environnement et de transition énergétique (7,7 M€) notamment avec :
-    Le soutien aux actions de réduction ou de production d’énergie renouvelable (poursuite du dispositif Lot solaire, soutien au projet citoyen Fil d’Ohm et aux réseaux de chaleur bois) (680 000 €)
-    Le développement des énergies renouvelables (144 000 €)
-    La valorisation des Espaces naturels sensibles (262 837 €)
-    La reconquête des espaces embroussaillés et l’expérimentation de pistes de défense des forêts contre les incendies et élaboration d’une stratégie d’achat foncier pour les milieux ouverts en danger d’enfrichement (679 100 €)
-    Le partage de la ressource en eau (343 000 €)
-    Le soutien à l’installation de nouveaux agriculteurs (428 350 €)
-    Le développement des circuits courts et le bio (200 000 €)
-    Le soutien aux filières identitaires de qualité (568 925 €)

L’action de la collectivité en 2024 sera aussi de conforter le service public de la route (47,1 M€) et notamment avec :
-    L’entretien et la sécurité du réseau (10,3 M€)
-    La modernisation du réseau (4,5 M€) : rectification de la route départementale 807 au sud de Gramat, déviation de Vayrac, giratoire de Gourdon, côte du Cluzel, Cluzel-Villesèque, Villesèque-Sauzet…
-    L’entretien des ouvrages d’arts (3,4 M€) : poursuite et fin des travaux de réparation du pont de Touzac, projet de reconstruction du pont de Castelfranc, reconstruction du pont de Palsou (Bétaille), réparations courantes et études sur les ponts de Bouziès, Gagnac-sur-Cère et Saint-Géry

L’éducation reste une priorité pour le Département qui y consacrera 24M€ en 2024 ; cela concerne :
-    L’amélioration du cadre de vie (6,5 M€) avec des opérations comme la restructuration du collège de Martel, la création d’une demi-pension au collège de Gramat, restructuration des externats des collèges de Saint-Céré, Figeac et Salviac, l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures des collèges de Salviac, Souillac et Bagnac, l’installation d’une chaufferie bois au collège de Prayssac…
-    Le soutien au fonctionnement des collèges publics et privés (3,1 M€)
-    Le doublement de l’enveloppe d’attribution de bourses départementales (131 000€). En 2024, en plus d’une bourse départementale de 200€ aux boursiers de taux 3, le Département va attribuer une bourse de 50€ aux boursiers de taux 1 et de 100€ aux boursiers de taux 2 permettant aux familles de ne pas subir les hausses relatives à la restauration scolaire
-    La mise en œuvre au projet éducatif départemental (175 900€)
-    La restauration scolaire (226 000 €) en développant le recours aux produits locaux

En ce qui concerne le tourisme (6,4 M€), des interventions importantes sont prévues sur des grandes infrastructures touristiques du territoire et notamment :
-    Contribution au financement d’une étude sur la restauration des sanctuaires du Grand Site de Rocamadour (427 000€)
-    Soutien au syndicat mixte des voies vertes avec l’ouverture de deux nouveaux tronçons (143 000€)
-    Reprise de la gestion, de l’entretien et de l’exploitation des ports fluvestres, halte nautique et cales d’accès (206 000€)

Côté sport (0,9M€), la collectivité maintient son soutien à la pratique des jeunes lotois : 40 000 € seront dédiés aux actions jeunes des comités, 91 000€ à l’UNSS et à l’USEP dont 57 000€ dédié spécifique aux Jeux Olympiques des collèges qui auront lieu en juin. Et 20 000€ aux sportifs de haut niveau.
431 000€ seront consacrés aux comités et clubs du département et 80 000€ à des manifestations sportives d’ampleur départementale. Le Département organisera également un évènement grand public en lien avec le Tour de France comme cela a été le cas en 2022 et 2023.

184,8 M€ pour un Lot solidaire qui protège

C’est avec un budget de 35,8 M€ que le Département entend mener plusieurs actions pour l’enfance, la famille et la santé.
Sur le champ de la Protection Maternelle et Infantile, hors son champ d’action habituel (visite à domicile, consultations, bilan de santé, vaccinations) envers les femmes enceintes et les enfants (260 000€), la garantie des modes de gardes (48 000€), le Département concentrera son action sur le soutien à la parentalité (interventions dans les écoles, programme d’éducation parentale, structuration de l’offre) et sur la santé sexuelle (programme d’éducation dans les collèges, dépistages, mise en place de consultations adaptées aux adolescents au sein de la maison des solidarités départementales de Cahors…).

En ce qui concerne l’Aide sociale à l’enfance, le Département consacre :
-    11,1M€ pour l’accueil des jeunes en maison d’enfant à caractère social ou en lieux de vie et d’accueil
-    10,1M€ pour l’accueil chez les assistants familiaux
-    2,33 M€ pour le fonctionnement du centre départemental de l’Enfance.

En 2024, tandis que deux nouvelles structures verront le jour :
-    Une structure expérimentale de répit et d’accompagnement pour 5 jeunes confiés à l’ASE présentant une problématique de handicap ;
-    Un nouvel établissement de 45 places dédiées aux jeunes non accompagnés
Le centre départemental de l’Enfance va développer de nouvelles formes d’accompagnement pour des jeunes en semi-autonomie ou en accès à l’autonomie.

40,5 M€ sera dédié au champ de l’insertion et de l’action sociale généraliste. Les dépenses relatives à l’allocation restent importantes (26,5 M€).
A noter en 2024, la mise en place de cartes prépayées pour permettre aux usagers qui en ont le plus besoin de bénéficier d’un fonds de secours immédiat.
La collectivité poursuit son soutien aux associations caritatives qui œuvrent pour l’accueil et l’aide aux publics les plus en difficultés (50 370€).
Enfin, 2024 verra un second poste d’intervenante social en commissariat et gendarmerie (ISCG) dans le sud du Lot qui permettra de fluidifier le parcours des victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

4,6 M€ pour un logement social et durable. En effet, la politique Logement du Département répond à deux enjeux : le premier social et le second durable.
Aussi, la collectivité consacre 410 310 € au fonds de solidarité logement qui permet aux ménages les plus précaires d’accéder à un logement ou de s’y maintenir. Elle intervient également pour accompagner les ménages en situation de précarité énergétique.
Délégataire des aides à la pierre depuis 2006, le Département a développé des aides sur ses fonds propres pour :
-    Soutenir la production de logements publics à loyer modéré (HLM et communal social). En 2024, cela concernera plus 1,1M€ dans lequel s’inscrit les premières opérations du pacte territorial conclut entre Lot Habitat et le Département pour soutenir la production de logement sur l’ensemble du territoire lotois ;
-    Rénover les logements privés en matière de gain énergétique, de lutte contre l’insalubrité et d’adaptation. Le Département devient délégataire de type 3 sur le parc privé et consacrera ainsi 600 000€ en 2024 en matière de rénovation de logements privés.
-    Soutenir les organismes de l’habitat et les opérations programmées (302 800€)
Quant au guichet Rénov’Occitanie Lot, il poursuit son déploiement en 2024.

51,1M€ pour les personnes âgées. Il s’agit de la politique sociale du Département la plus mobilisatrice en matière de finances.
Près de la moitié du budget personnes âgées sera consacré à soutenir le maintien à domicile des seniors (financement des services d’aides à domicile, allocation personnalisée d’autonomie, actions de prévention de la perte d’autonomie). En complément, le Département allouera plus de 18M€ pour adapter l’offre d’accueil à l’évolution des besoins tout en veillant à son accessibilité financière.
A noter qu’une enveloppe de 250 000 € sera alloué à l’EHPAD de Martel pour accompagner la participation de cette structure au portage de repas pour les aînés à domicile.

La collectivité n’oublie pas les personnes handicapées avec un montant de 39,5 M€ consacré au maintien à domicile (10,13 M€), à l’accompagnement des personnes dans leur projet de vie (653 719€) , aux conditions d’accueil en structure (21,1 M€) et à assurer un transport de qualité pour les élèves et étudiants en situation de handicap (1,5 M€).  

La solidarité continuera de s’exercer aussi auprès des territoires en 2024 pour assurer un développement harmonieux du territoire. 4,4 M€ y seront consacrés.
En 2024, le Département se fixe une nouvelle priorité en soutenant les projets d’aires d’accueil de plein air et de mobilités douces des collectivités dans le cadre de son fonds d’aide aux solidarités territoriales (FAST).
Village A Venir est reconduit pour trois ans et se déploiera auprès de 8 communes en 2024 pour qu’elles bénéficient d’une stratégie de développement à long terme. 2024 sera également la concrétisation des projets à implication citoyenne auprès des 6 communes lauréates de l’appel à projet lancé par le Département.

Le financement du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) sera de l’ordre de 8,9 M€. Une contribution indispensable pour garantir la sécurité des personnes et des biens sur le territoire départemental.

17,5 M€ pour un Lot attractif qui innove

Le Département maintient le cap de l’attractivité territoriale qui s’axera majoritairement en direction de l’emploi et de la formation en 2024 en développant une offre de service aux employeurs privés et publics du Lot. 1,4M€ sera dédié à la politique d’attractivité qui maintiendra les actions de notoriété, de prospection et d’accueil des nouveaux arrivants.
5,7 M€ seront consacrés à la politique culturelle et de lecture publique. Il s’agit de développer l’accessibilité aux activités culturelles et artistiques (1M€), de favoriser la pratique de la musique par tous, et notamment les jeunes (440 000 €), gérer les trois musées départementaux (183 000€), proposer une offre documentaire et numérique accessible à toutes les Lotoises et les Lotois notamment au travers de la médiathèque numérique du Lot (290 700€) et soutenir le développement des bibliothèques et de la lecture par des actions de médiation et de formation (72 500€).
8,7 M€ pour le patrimoine et les archives. Mission d’inventaire, restauration du patrimoine, archéologie préventive, la collectivité intervient à plusieurs niveaux pour assurer la sauvegarde au patrimoine lotois. En 2024, il s’agira aussi de préparer la prise en main du nouveau bâtiment à Cahors qui devrait être livré fin 2024.
1,7M€ pour assurer l’aménagement numérique du territoire et développer les usages en participant notamment à hauteur d’1 M€ au syndicat Lot Numérique. Il s’agira en 2024 de finaliser le déploiement de la fibre optique (97% de déploiement réalisé à ce jour) et de poursuivre l’accompagnement aux usages.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

Les décisions des élus

Conseils départementaux et commissions permanentes : retrouvez les décisions des élus du Département sur deliberations.lot.fr

+ Accédez à la page des arrêtés réglementaires pris par le Département du Lot : cliquez-ici